Musique à l’hopital

DES VIOLONISTES EN REA 004

Service réanimation de l’hôpital Rangueil, Toulouse

C. et S. Ferrié-Pierce viennent à la rencontre des patients, de leurs proches et des professionnels, pour partager avec eux un moment de bonheur. Sensibles à la présence de chaque auditeur, les deux violonistes composent des musiques “sur mesure” qui invitent à s’émouvoir de l’instant présent.

Actuellement

L’hôpital Rangueil de Toulouse accueille régulièrement le duo dans les chambres du service de réanimation (depuis mars 2013). Dans le cadre du programme “Culture-Santé” cette action a été soutenue par la DRAC (direction régionale des affaires culturelles), l’ARS (agence régionale de santé), le CHU Toulouse et l’association Reverb’Air jusqu’en février 2016.

Depuis 2014, le duo joue à la maison de retraite de Gabarret (Landes) où ils rencontrent les personnes individuellement.

Enjeux

Tisser des liens culturels et sociaux, Partager l’inhabituel, se détendre, exprimer ses émotions, cultiver le plaisir. Eviter les états dépressifs, soulager l’angoisse, la douleur. Contribuer à créer un climat rassurant, propice au retours à la vie pour les personnes dans le coma. Valoriser les qualités humaines et intuitives des soignants.  

Témoignages

Recueillis par le chargé culturel de l’hôpital Rangueil Larée à Toulouse.

” J’ai pu voir pendant cette prestation des regards changer, des gestes nerveux et répétitifs disparaître complètement, des bras accompagner la musique, le regard absorbé… Ils s’étaient tous évadés des murs de l’hôpital y compris d’ailleurs leurs accompagnants et moi-même… ” 

Une blouse rose* en visite dans le service rééducation fonctionnelle (*association de bénévoles  présents  à l’hôpital et en maison de retraite).

” J’aime beaucoup cette musique, Elle nous amène vers l’extérieur. “

” Ça change du boum boum! Bercé par une musique comme ça tous les soirs, je m’endors sans  médicaments. “

Deux jeunes compagnons de chambres habitués au hard core, hospitalisés dans le service rééducation fonctionnelle.

” Il y a une personne dans le coma dans la chambre à côté de la mienne. J’espère qu’elle a entendu la musique. Moi quand j’étais dans le coma, il m’est arrivé d’entendre des choses. “

Patiente hospitalisée dans le service réanimation.

 ” C’est une pierre précieuse, un instant de grâce dans un océan de difficultés. La vibration des cordes résonne facilement, c’est une émotion continue, ce n’est pas une émotion qui s’impose. Vous leur offrez une forme de bonheur. “

”  Le son du violon est très agréable, ça fait une ambiance sereine, on ne ressent plus le service de la même façon. “

” Ce genre d’interventions dans le milieu hospitalier, c’est l’avenir. Si on n’évolue pas vers ça, je ne sais pas où l’on va. “

Soignants du service réanimation.

This slideshow requires JavaScript.

logo ARSlogo drac

logo CHU TLSE

Advertisements